Pourquoi j’ai refusé un job de responsable commercial dans le Nord ?

Il fut un temps où l’on m’a faite une proposition de travailler dans le Nord. En effet, un job de responsable commercial m’a été proposé, mais je l’ai refusé. Pourquoi me diriez-vous ? Pourquoi avoir refusé une telle opportunité ? Pourquoi ne pas avoir profité d’une possibilité pour payer moins d’impôt ?

Mon nouveau projet de vie

Tout d’abord, vous n’êtes pas déjà sans savoir que je fais partie de ces gens qui ne s’épanouissent pas comme il faut quand ils se trouvent sous les ordres de quelqu’un. Et même que j’ai fini par quitter mon job dans une grande entreprise informatique suite à ce problème. Et j’ai pensé que si j’acceptais ce poste de responsable commercial que l’on m’offrait dans le Nord, mon nouveau projet de vie, à savoir gagner de l’argent sur Internet, pourrait être également compromis.

Un métier qui exige beaucoup de temps

Le job de responsable commercial est un métier qui exige une grande disponibilité. Ce qui ne pourra pas trop cadrer avec mon fameux projet de vie. En effet, cette profession suppose d’intégrer le comité de direction et de travailler en collaboration constante avec différents directeurs comme le directeur financier, le directeur des ressources humaines. Le responsable commercial se doit de coordonner et de contrôler les différentes activités indispensables pour le développement des produits et services commercialisés par l’entreprise sur le marché.

Le temps que prend le déplacement quotidien

Personnellement, je ne me sens pas déménager de mon chez moi pour aller vivre dans une autre ville. Déménager pour une autre maison ? Peut-être, si celle-ci en vaut vraiment la peine. Mais déménager pour une autre ville ? Je ne saurais dire si je pourrais faire ce choix ! Hormis le fait qu’accepter un job dans le Nord suggèrerait tôt ou tard un déménagement, les raisons pour refuser ce poste se sont encore gonflées.

En effet, les déplacements en train quantifiés en heures pour des allers et retours incessants pendant cinq, voire six jours dans la semaine pour aller rejoindre mon lieu de travail dans le Nord, très peu pour moi ! Traverser chaque jour la frontière pour aller m’asseoir à mon bureau, à la longue, ça risque de me tuer (si je puis le dire !).

Un turn over quasi inexistant

Dans le Nord, les risques que le phénomène de turn over se passe en entreprise sont plutôt minces. Le métier de responsable commercial, bien qu’il présente des avantages certes très intéressants, dans une telle ville n’augure guère d’évolution positive en ce qui concerne la carrière. Aussi, une autre raison pour refuser ce job s’est imposée à mon esprit. Au moins dans ma ville, je peux compter sur certaines augmentations de salaire, je peux décrocher certaines promotions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *