Mon challenge du mois : faire un triathlon

Un jour en voulant m’offrir une nouvelle paire de tennis pour mon jogging du dimanche dans une boutique de sport, je suis tombé sur des copains qui venaient pour s’équiper en vue d’un triathlon prochain. Les retrouvailles étaient chaleureuses et on a finalement décidé d’aller prendre un verre pour pouvoir continuer à en discuter. Ces gars étaient des accros du sport et spécialement du triathlon. « Pourquoi tu n’essaierais pas, au moins une fois pour voir comme c’est un vrai challenge ? » me demanda Fred. « Oui tu verras qu’après ça, tu ne te reconnaîtras plus ! » ajoute l’autre. Et de fil en aiguille, je me dis « Et pourquoi pas ? ». Evidemment, tout de suite c’est pas possible car il faut quand même un minimum de préparation !

Mon défi personnel : faire un triathlon !

Au moins une fois dans la vie, il est sain de dépasser ses limites ! Je veux me prouver à moi-même et à mon entourage que je suis capable de réussir une telle épreuve. En effet, un triathlon c’est pas de la rigolade. La formule la plus simple, le Triathlon Découverte consiste à couvrir environ 500 m de nage, 20 km de vélo, et 5 km de course à pied. Vu l’envergure de l’entreprise (et c’est la formule du débutant !), j’aurai comme objectif : me faire plaisir et ne jamais abandonner avant la fin !

Ma préparation technique

Evidemment, on ne participe pas à un triathlon avec uniquement son maillot de bain ! D’après mes recherches, il me faudra investir dans une combinaison intégrale pour optimiser ma flottaison et me protéger des températures frisquettes, et aussi un bonnet de natation (çà, je l’ai !). J’irais trouver ça chez Decathlon.

Ensuite super, il me faudra acheter un VTT et un casque ! Ça fait longtemps que je m’extasie devant ces supers vélos avec des grandes roues profilées et un guidon triathlète ! J’en ai repéré un qui me fait de l’oeil chez Veloclic

Pour la course à pied, ma paire de tennis de jogging ira parfaitement avec son type running.

Ma préparation personnelle

Ce qui est bien avec ma décision de faire un triathlon, c’est qu’une fois le challenge relevé il n’est plus question de flemmarder ! Un entraînement sérieux, une certaine hygiène de vie (plus de cigarettes ni de pizzas ni de bières, …), une grosse motivation, sont autant de préparation personnelle à faire. Ce n’est pas facile, c’est dur de sortir de ses pantoufles et de s’appliquer une saine discipline alimentaire !

Ca me permettra aussi de faire de m’aérer et de ne pas toujours penser à mes projets business de gagner de l’argent sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *